Bonjour à tous et à toute,

Voici les quatre carte d’identité de la semaine :

Premier animal :

Le premier animal est le Lagopède des Saules

Carte d’identité du Lagopède des Saules :

Poids : 0,5 kg

Longueur : 40 cm

Longévité : 9 ans

Gestation : 21 jours

Brun-roussâtre l’été, le lagopède des saules se pare d’un joli plumage blanc d’hiver. Très résistant, il fréquente les toudras et steppes nordiques. Lors de la parade nuptiale, le mâle glousse et se pavane la queue en évantail en écartant les ailes. L’heureuse élue pondra ses oeufs dans un simple trou garni d’herbes, sous oeil attentif du mâle, perché sur une branche non loin de là.

Deuxième animal :

Le deuxième animal est la baleine bleu

Carte d’identité de la baleine bleu :

Poids : 190 000 kg

Longueur : 2 600 cm

Longévité : 85 ans

Gestation : 350 jours

Le plus gros animal vivant sur Terre, la baleine bleu se nourrit de petits crustacés qu’elle filtre entre ses fanons ( lames dures garnissant sa mâchoires supérieur ). Elle passe l’été dans les eaux polaires abondantes en nourriture et descend l’hiver dans les régions plus tempérées pour se reproduire. Lorsqu’elle vient respirer en surface, elle projette un jet d’air mêlé d’eau à plus de 9 mètres de haut.

Troisième animal :

Le troisième animal est le Phoque du Groenland

Carte d’identité du Phoque du Groenland :

Poids : 130 kg

Longueur : 175 cm

Longévité : 30 ans

Gestation : 230 jours

Au printemps, ce phoque migre en bandes de l’Atlantique Nord vers l’Arctique. Il peut effectuer plus de 3 000 km ! La femelle met bas sur la banquise. Les jeunes portent une jolie fourrure blanche et duveteuse, qu’ils perdent par lambeaux au bout de deux semaine environ. Leur pelage devient gris argenté tacheté de noir. Ils sont alors prêts pour apprendre à nager et se nourrir.

Quatrième animal :

Le quatrième animal est le Souslik arctique

Carte d’identité du Souslik arctique :

Poids : 1 kg

Longueur : 41 cm

Longévité : 8 ans

Gestation : 28 jours

Ce petit écureuil terrestre des toudras arctiques doit supporter de longs hivers et des conditions de vie extrêmes : chutes de neige, vents violents, obscurité, sols gelés et des températures descendant en dessous de – 20 °C. Pour se protéger, il niche dans des terriers qu’il creuse dans les sols gelés et, après avoir fait des réserves de graisse, il hiberne longuement, 7 à 9 mois de l’année !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s